Lettre ouverte au monsieur (ou à la dame ?) du parking

Cher Monsieur (ou Madame ?) du parking,

Voilà déjà un certain temps que je m’étais promis de te rédiger cette missive. Vois-tu, cher Monsieur (ou Madame ?) du parking, je passe devant ton ouvrage au moins 2 fois par jour depuis la fin des travaux, voilà il y a quoi, 6 mois ? 

Je veux parler du magnifique parking que tu as fait construire au bord de la mer, entre le rond-point d’Agrément et la Marina Fort Louis, à l’entrée de Marigot:

Pour être bien sur de me faire comprendre, voici 2 photos supplémentaires de la chose. Monsieur (ou Madame ?), regarde les attentivement et dis moi si tu remarques quelque chose:

Alors, Monsieur (ou Madame ?) du parking, d’après toi, qu’est ce qu’il manque sur ton parking ?

Un indice pour toi public:

Ça commence par un VÉ, ça a QUATRE ROUES, et en règle générale, on en trouve sur les parkings:

DES WATURES !!!

Bah oui, ça fait 6 mois que t’as construit un parking, mais PERSONNE NE S’Y GARE JAMAIS.

T’admettras, Monsieur (ou Madame ?), que c’est quand même un peu ballot. Bon, je t’accorde que les gens n’ont plus aucun respect pour le travail des autres. Tu leurs construis un beau parking, avec des jolies lignes blanches et  des super places pour handicapé peintes en bleu tout mignon, et personne ne va se garer dessus.

Nicht. Nada. Prout.

En même temps, situé à 1 km du commerce le plus proche, c’est vrai qu’il n’est pas très pratique, ton parking, Monsieur (ou Madame ?). Enfin, je déforme un peu la réalité, on trouve une station service à 400 mètres. Après on peut s’interroger sur le bien fondé de la construction d’un parking à 400 mètres d’une station service. Peut être as-tu pensé, Monsieur (ou Madame ?) qu’il y a des gens qui voudraient garer leur voiture avant d’aller faire le plein ? 

Je sens que mes sarcasmes t’agacent, Monsieur (ou Madame ?). Et c’est donc précisément maintenant que tu vas me rabattre le caquet avec un argument qui va me laisser pantois: LE VILLAGE DU CARNAVAL. Et oui, le terrain sur lequel le village du carnaval s’installe tous les ans, est en face de ton PARKING, Monsieur (ou Madame ?).

PENDANT UNE BONNE GROSSE SEMAINE AU MOIS DE FÉVRIER, les gens vont se rendre au village du carnaval, et là, ils seront bien content de pouvoir se garer sur ton PARKING. Une bonne grosse semaine, j’exagère un poil, parce qu’il me semble qu’il y a surtout une grosse soirée pendant la grosse semaine en question. Peu importe, c’est un argument de poids. Le vieil aigri que je suis doit se rendre à l’évidence: construire un PARKING pour que les gens puissent s’y garer 5 jours par an, c’est UNE MISSION DE SERVICE PUBLIC. Il était donc inconcevable que les instances dirigeantes de notre île, toi, en l’occurence, Monsieur (ou Madame ?) fuient leur responsabilité en ne batissant pas un tel ouvrage.

On me souffle dans l’oreillette que le PARKING en question aurait coûté 800000 euros, ce qui est beaucoup. Surtout quand on considère le budget déficitaire de 20 millions d’euros de la communauté d’outre mer de Saint Martin (soit 2 bonnes douzaines de PARKING, mais je m’égare).

Les mauvaises langues et les esprits chagrins pourraient persifler en insinuant qu’une collusion entre les marchands de peinture bleue super mignone, où voire même entre certains revendeurs de bitume et les gens qui décident de construire les parkings, donc toi Monsieur (ou Madame) pourrait être envisagée. Ce serait là un raccourci que je me refuse à emprunter, éprouvant au  fond de mon être un immense respect et une confiance aveugle dans les décisions de ces dernières, d’instances… 

 

RSST'en veux encore?